Les postures : découverte du langage du corps

  • Les postures sont des exercices (d’assouplissement, d’étirement, de renforcement, d’équilibre, etc.) qui ont des effets spécifiques dans le corps.
  • Donc, les séances ou les enchaînements de postures sont choisis en fonction des résultats que nous désirons obtenir (ex. : séances et/ou postures qui détendent, stimulent ou équilibrent l’énergie du corps.) : il n’y a pas d’improvisation.
  • Les postures pratiquées de façon sécuritaire aident l’élève à mieux connaître les forces, les faiblesses et les zones de tension dans son corps.
  • Ainsi, elles aident à dissoudre ces zones de tension, à renforcer les muscles, tout en améliorant leur souplesse.
  • La colonne vertébrale, étant le pivot central de notre corps, requiert une attention particulière. Les muscles du dos et de l’abdomen étant plus tonifiés, les vertèbres resteront bien alignées et la cage thoracique pourra prendre plus d’expansion, favorisant ainsi une plus grande capacité respiratoire.
  • La pratique des postures se fait conjointement avec la respiration, permettant ainsi de garder le mental dans le moment présent. Cela développe une meilleure observation pour exécuter les mouvements dans le respect de ses limites.

 

Chez l’enfant :

Tel que mentionné précédemment, la pratique des postures est plus active que chez l’adulte, mais toujours adaptée à sa croissance et à ses capacités.

Les séances sont composées de plusieurs enchaînements exigeant beaucoup de concentration et de mémorisation.

Un autre type de postures est aussi enseigné. Ce sont des postures de maintien dans le quotidien. Celles-ci tonifient les muscles de façon continue et aident à prévenir les déviations articulaires qui provoquent des douleurs, de la fatigue et un manque de concentration.

L’élève qui saisit bien l’importance d’un bon maintien sait qu’il favorisera une meilleure vitalité physique et mentale.